Linkedin
Twitter

SYNTEC/SALAIRES : Le SYNTEC revalorise les salaires et minima conventionnels

SYNTEC/SALAIRES : Le SYNTEC revalorise les salaires et minima conventionnels
6 novembre 2019 Elisabeth Graëve

Un avenant SYNTEC n° 45 du 31 octobre 2019 revalorise les salaires minima conventionnels SYNTEC.

Cet avenant prévoit une augmentation :

  • De 3% pour les premiers niveaux « ETAM »
  • De 1,8% pour les premiers niveaux « CADRES »

Pour les ETAM :

  • La revalorisation porte essentiellement sur la valeur du point
  • Le salaire minimum se calcule toujours de la manière suivante : Base Fixe + (Coefficient x Valeur du point)
  • Le salaire minimum de la position 1.1 passe donc à 1.558,80 € brut mensuel avec :
    • Base fixe : 843,50 €
    • Coefficient : 230
    • Valeur du point : 3,11
    • Total : 843,50 € + (230 x 3,11) = 1.558,80 €

La nouvelle grille de classification des ETAM est disponible en cliquant ici.

Pour les INGENIEURS ET CADRES (IC) :

  • La revalorisation porte sur la valeur du point
  • Le salaire minimum se calcule toujours de la manière suivante : Coefficient x Valeur du point
  • Le salaire minimum INGENIEURS ET CADRES (IC) position 1.1 passe à 1.983,60 € brut mensuel avec :
    • Coefficient : 95
    • Valeur du point : 20,88
    • Total :95 x 20,88 = 1.983,60 €

La nouvelle grille de classification des IC est disponible en cliquant ici.

Concernant les ingénieurs et cadres, l’employeur doit néanmoins veiller à respecter les minima conventionnels selon la modalité du temps de travail applicable.

Pour rappel, l’accord RTT du 22 juin 1999 de la branche SYNTEC prévoit 3 modalités d’aménagement du temps de travail pour les ingénieurs et cadres :

  • Modalité 1 = modalité standard à 35h hebdomadaire
  • Modalité 2 = convention de forfait en heures à 38h30 hebdomadaire
  • Modalité 3 = convention de forfait en jours sur l’année

Les salaires minima prévus par l’avenant correspondent uniquement à la modalité standard 1 pour un salarié à 35h.

Les salaires minima doivent être adaptés et augmentés selon le temps de travail et la modalité dont relève l’IC.

Cet avenant de revalorisation des salaires :

  • S’impose aux entreprises adhérentes du SYNTEC « y compris celles ayant conclu avant ou après sa date d’entrée en vigueur, un accord collectif de même objet, sauf si celui-ci contient des garanties au moins équivalentes.» (art. 4)
  • S’applique même aux entreprises de moins de 50 salariés

L’accord devra néanmoins être étendu afin de s’appliquer à l’ensemble des entreprises du SYNTEC qu’elles soient ou non adhérentes du SYNTEC.

****

TPE/PME/ETI du SYNTEC : Vous avez une question sur la grille de rémunération SYNTEC ? Cliquez ici 👉 https://bit.ly/338clJO

Retrouvez l’intégralité de nos actus SYNTEC :