Linkedin
Twitter

Inaptitude, obligation de reclassement et reprise du versement des salaires

Inaptitude, obligation de reclassement et reprise du versement des salaires
3 février 2017 Elisabeth Graëve

Lorsqu’un salarié déclaré inapte n’a pas été licencié ni reclassé, l’employeur doit reprendre le versement des salaires dans le délai d’un mois à compter de l’avis d’inaptitude (L. 1226-4 et L. 1226-11).

En conséquence, il est jugé que l’employeur n’a pas manqué à ses obligations en suspendant le processus de reclassement, afin de procéder aux élections des DP, dès lors (Cass. soc., 01er février 2017, n°15-14.852) :

  • qu’il avait repris le versement des salaires à l’expiration du délai d’un mois
  • qu’il avait proposé des aménagements de poste et un reclassement par la suite