Linkedin
Twitter

Intimidation du médecin du travail

Intimidation du médecin du travail
23 mars 2021 Elisabeth Graëve

Le salarié qui tente d’intimider le médecin du travail pour qu’il change le sens de son avis médical commet une faute grave justifiant son licenciement (CA Versailles 10 mars 2021 n° 18/04648).